Rentrée scolaire sans stress

Développement personnel

Oct 06

Qui n’a jamais râlé en pensant aux préparatifs de la rentrée scolaire:

“oh c’est reparti, ça y est fini les vacances” pff 🙁

Une rentrée sans pression, c’est une rentrée préparée! 

Reçois GRATUITEMENT ton bonus :

"Trouve la force inébranlable pour avancer dans la vie"

  • Reçois des conseils et ASTUCES pour être plus heureuse et plus sereine
  • Des techniques REMARQUABLES qui ont fait leur preuves
  • Des piqûres de rappels pour embellir tes journées de MOTIVATION

Sache que le hérisson déteste les spams (ton adresse ne sera jamais cédée ni revendue) Tu recevras également de temps à autres des mails avec pleins d'autres piquants! (voir notre politique de confidentialité)

5 astuces pour apprécier le moment de la rentrée (surtout la dernière astuce 😉 )

1- Acheter les fournitures scolaires en avance

Combien de fois nous nous retrouvons bousculés à cause de la cohue des rayons de supermarchés?

“Aïe! ça c’était mon pied!”

“Oh pardon, excusez moi”

Et on devrait s’estimer heureux que la personne s’excuse!

Eviter le “rush” des retours de vacances où les parents se bousculent pour trouver le fameux cahier orange au format spécial le nez rivé sur la liste de fournitures scolaires, ça permet d’être plus zen. “C’est fait, yes!”

Aussi, se sortir cette tâche de la tête ça soulage!

Et oui cette phrase ne viendra plus remplir ton esprit et te plomber le moral :

“Oh j’ai pas encore acheté les fournitures scolaires!” A la place, on a l’esprit désencombré et ça fait du bien !

2- Planifier sans se surcharger

“Je ne suis pas wonder woman et je l’assume!”  😉

Cette année, j’ai décidé d’arrêter de courir sans faire de pause, parfois même sans prendre le temps de manger correctement en speed, en mode zombi:

– Ça n’a pas l’air d’aller? Il faut dormir la nuit! La santé ça va? T’as des soucis?

– Non non j’ai juste des enfants!”

Merci pour le conseil mais c’est le genre de réflexion qui te plombe le moral 🙁

Fini la surcharge! Si c’est pour être toujours en stress, se plaindre comme la plupart des parents que je côtoie dans ma course contre la montre, à quoi bon.

Et puis se plaindre: pourquoi? C’est bien nous qui l’avons choisi cet emploi du temps!

Alors j’ai décidé qu’une activité extrascolaire, c’est suffisant et seulement si l’enfant est motivé sinon tant pis. S’il préfère courir dans le parc ou jouer avec ses copains ben c’est très bien. Ça reste mon avis…

Surtout si nos enfants prennent des cours de langue ou autre à côté.

Les enfants découvrent déjà pas mal de sport à l’école donc pas la peine de culpabiliser 🙂

Après l’école, les enfants ont besoin d’avoir du temps pour souffler, pour faire leurs devoirs ou du bricolage.

C’est aussi le moment de se détendre avant le dîner et avoir un temps privilégié avec papa ou maman pour une petite histoire ou raconter sa journée.

Ce n’est pas la quantité qui compte mais la qualité de la relation que nous avons avec nos enfants qui est important.

3- S’entraider pour déposer et récupérer les enfants de l’école

La première semaine d’école peut être une semaine de repérage des parents qui font le même trajet que toi.

C’est l’occasion de s’inviter prendre un café pour mettre en place un planning simple: par exemple, l’un emmène les enfants et en contrepartie l’autre les ramène.

C’est un rituel que je mets en place chaque année, comme certains parents, pour nous faciliter la vie car mine de rien c’est fatiguant surtout pour les parents qui, comme moi, ne mettent pas leurs enfants à la cantine. Alors si tu n’as pas encore d’amies, il n’est pas trop tard (même si on ne se fait pas d’amies pour ça lol ). C’est tellement bon d’avoir quelqu’un sur qui compter quand on a un imprévu, quand on est malade ou pour alléger nos journées tout simplement! 

4- Des enfants plus autonomes

Qui n’a pas répété 20 fois “Allez! Dépêche toi on va être en retard!!”

Règle n°1: réveillons nos enfants assez tôt pour avoir le temps de déjeuner et se préparer tranquillement.

Règle n°2: apprendre aux enfants les rituels du matin.

Pour mon aînée ça a été compliqué, elle était dans la lune alors mon mari lui a créé un tableau de routine personnalisé et ça l’a aidé.

Pour mon fils pas la peine, ça roule donc ça dépend des enfants.

Règle n°3: rendre accessible les vêtements et ustensiles du petit déjeuner.

Dans la mesure du possible, en fonction de l’âge un enfant est fier de pouvoir faire les choses tout seul et pour cela il est nécessaire que les choses soient à sa portée. Alors facilitons leur la vie 😉

Par exemple, dès ses 4 ans, mon fils se servait son petit déjeuner et s’habillait tout seul car tout est accessible: bol, lait, céréales… de même,  des chaussettes au manteau tout est à bonne hauteur. Ma petite dernière aussi d’ailleurs est hyper autonome et c’est moins de stress car moins de sollicitations.

N’oublie pas de dire le mot magique composé de 5 lettres enrichissantes pour l’encourager : MERCI !

Ton enfant sera encore plus enthousiaste de savoir que son autonomie te fait plaisir et du coup il sera motivé pour continuer dans sa lancée!  😉

5- Pense à un créneau rien que pour toi

Cela t’es déjà arrivé de te dire que ça fait longtemps que tu as envie de changer de coiffure ou de lire ce fameux livre qui prend la poussière sur ta table de chevet?

Prévoir un créneau pour prendre soin de soi, c’est important pour faire ce qu’on a envie, que ça soit pour faire une balade à vélo ou se reposer, tout simplement.

Une maman épanouie, c’est une maman plus heureuse et ses ondes positives sont contagieuses donc bénéfiques pour toute la famille. Alors pourquoi s’en priver? 

Tu peux lire aussi l’article des 5 clés pour commencer du bon pied

Et toi, quelles sont tes astuces pour une rentrée zen? 

Leave a Comment:

Leave a Comment: