Bonus: 3 conseils de notre psychologue pour accompagner nos ados pendant la période de révisions

Ados

Mai 29

Nous avons vu, dans l’article Comment soutenir nos ados avant les examens avec des conseils de pro, l’avis de professeurs pour aider son ado à réussir. Voici le bonus de cet article: les pépites de notre psy et coach expérimentée, Ilhame Balayl que je remercie du fond du cœur pour son intervention de qualité. Sans plus tarder je laisse la parole à notre super coach 😉

“Tout a été dit en ce qui concerne la méthodologie d’apprentissage et les sources de motivations pour réussir ses examens …Maintenant il s’agit d’appliquer !!!!

Je rejoins totalement Smahen, lorsqu’elle nous dit qu’il ne faut pas trop projeter sur ses enfants ses propres envies.

Reçois GRATUITEMENT ton bonus :

"Trouve la force inébranlable pour avancer dans la vie"

  • Reçois des conseils et ASTUCES pour être plus heureuse et plus sereine
  • Des techniques REMARQUABLES qui ont fait leur preuves
  • Des piqûres de rappels pour embellir tes journées de MOTIVATION

Sache que le hérisson déteste les spams (ton adresse ne sera jamais cédée ni revendue) Tu recevras également de temps à autres des mails avec pleins d'autres piquants! (voir notre politique de confidentialité)

Effectivement, beaucoup de parents que j’ai pu accompagner ces dernières années ont tendance à mettre une énorme pression à leurs enfants dans le domaine scolaire. Bien souvent ils veulent que leurs enfants fassent un des métiers qu’eux même auraient rêvé de faire. 

  • Conseil N°1: Tout d’abord, un des conseils que je vous donnerai c’est avant tout d’accepter que votre parcours de vie reste votre propre parcours et qu’enfant fabrique le sien

Les autres conseils que je partagerai sont plutôt d’ordre psychologique et émotionnel, et oui! je suis psy 😁 :

  • Conseil N°2 : Apprendre à votre enfant à gérer son stress face à ses examens. Ça passe avant tout, par apprendre à gérer le vôtre et oui on sait que ça peut être un énorme enjeu pour vous, le 1er diplôme de vos enfants. 

Il faut avant tout le gérer, vous parents, et ensuite l’aider, lui, à ne pas être envahi par le stress inhibant et non mobilisateur.

Même si l’échéance approche, il faut prendre ce recul nécessaire afin d’être le moins stressé possible…Il va y avoir différentes manifestations physiques comme des nœuds à l’estomac, les mains moites, du mal à respirer, le cœur qui bat vite etc.. Tous ces symptômes corporels qui témoignent un mauvais stress. Apprenons leurs à se calmer afin de mieux gérer les manifestations de stress devant leurs copies d’examen ou pendant les périodes de révision. 

On commence d’abord par un des outils essentiels à la mauvaise gestion du stress, qui n’est autre que la “Respiration” et la relaxation : outil à la portée de main de tous !

La respiration permet de diminuer les effets néfastes du stress sur le corps. Pour cela, il faut avoir une respiration très lente et abdominale, comme celle des bébés, où vous allez voir leur ventre monter et descendre à chaque inspiration et expiration. C’est la respiration naturelle, profonde qu’on devrait retrouver. Malheureusement, nous être humain adulte, nous ne savons pas respirer, on respire vite et mal, en commençant par le haut du corps et n’inspirant pas de façon correct.

 Il faut un temps inspiration par le nez en essayant de remplir un maximum dans vos poumons, en gonflant votre ventre et à l’expiration vider toutes l’air des poumons et en dégonflant votre ventre.

Voici quelques exercices de relaxation pour essayer de se détendre et de regagner en efficacité :

Petit exercice de relaxation rapide qui peuvent déstresser en quelques seconde avant ou pendant les examens, voire même pendant les révisions :

« Vous aller faire 10 bâillements à la suite, ce qui va oxygéner votre cerveau » ou « encore soupirer 4 fois, tant en lâcher les tensions du corps, bras détendus, ballants, épaules baissées, jambes décroisées »

Ensuite, un autre exercice que j’aime donner à mes petits patients :

« C’est de se frotter la paume de la main afin qu’elle soit bien chaude 😉 , ensuite de poser les 2 paumes de la main sur les yeux pendant 3 mn = effets garantis pour une détendre oculaire instantané suite aux tensions accumulées par la lecture ou les écrans.

Ensuite, il faut respirer afin d’oxygéner au mieux le cerveau, un vrai remède contre le stress et l’anxiété.

Aller comme j’aime beaucoup partager, je vous en redonne un autre à faire avant de commencer l’examen ou encore les révisions, afin de se détendre au maximum et afin que votre cerveau soit en mode “alpha”. Cet exercice de relaxation qu’on nomme « la poupée de chiffon » comme son nom l’indique, nous allons imaginer être une poupée : « on s’assoit confortablement sur une chaise, on ferme les yeux, le dos bien rond, les avant bras et main sur les cuisses bien détendues, on baisse la tête en avant. On va relâcher tous les muscles du corps, à commencer par les jambes, les bras, ceux du dos. Je relâche ceux de la nuque, on décrispe la mâchoire, la bouche. On ferme toujours les yeux en chassant toute les pensées concernant l’école, le travail, on laisse venir les pensées agréables, des moments de joie que vous avez ressentis, ou imaginé le mouvement des nuages dans le ciel poussé par le vent ; je reste calme et détendu et je vais rester encore quelques minute comme cela , pour après ouvrir les yeux et reprendre calmement où je m’étais arrêter.

Comme on peut le constater la relaxation va être nécessaire pendant cette période de stress et examens.

Elle va permettre un relâchement physique mais surtout mental, ce qui augmente la capacité de concentration, d’attention et permettre d’être le moins stressé possible.

– Conseil 3 : Améliorer son hygiène de vie, le stress ou l’échéance vont faire qu’ils vont consommer beaucoup d’énergie, paramètre indispensable pour tenir sur la durée des examens. Ils devront rééquilibrer leur sommeil (avoir la bonne dose de sommeil !) , une alimentation plus saine avec tous les nutriments nécessaire pour le cerveau !

blush

Et oui le cerveau !  l’outil essentiel pour apprendre et mémoriser! 

Je vous conseille vivement de faire consommer dès maintenant du magnésium à votre enfant, ce dernier va agir sur le cerveau, la fatigue, le stress et bien sûr aider à la mémorisation. Donc faites leur une cure de magnésium “marin” plus efficace.

Pour réussir votre enfant a besoin que vous lui donniez des règles d’hygiènes de vie simples mais incontournables qui sont les suivantes :

– l’importance d’un bon sommeil : qu’il est sa dose nécessaire de sommeil, il doit dormir tôt mais aussi s’obliger a faire des siestes, des pauses nécessaires pour recharger ses batteries surtout pendant cette période très intense de révision.

Et oui !  C’est pendant le sommeil, la nuit que notre cerveau joue son rôle dans la mémorisation et traite l’information de la journée !

De plus, il engloutit environs 1/3 de l’énergie nécessaire du corps, c’est pour cela qu’il faut avoir une bonne alimentation, qui permettra de régénérer les tissus nerveux.

– Avoir une alimentation saine et équilibrée, prendre tous ces repas cela veut dire qu’il ne doit en sauter aucun, il doit éviter au maximum les sucres blancs, les acides gras saturés qu’on va retrouver dans une alimentation trop riche en viande, comme les « bons » grecs qu’aiment tant nos ados! 

Essayer de leur faire consommer des acides gras qu’on va plutôt retrouver dans les oméga 3 et 6 qu’on retrouve dans les aliments tels que les noix (observez la, elle ressemble à un cerveau !) le poisson gras du type maquereau, hareng, les graines de lin, les amandes, en bref tout ce qui contient ces omégas.

Il faudra que la veille de son examen qu’il puisse manger correctement en ayant consommer des glucides, sucres lents, par exemple des pâtes, comme nos fameux sportifs la veille d’une compétition. 

Vous avez bien compris que l’alimentation et le sommeil vont être des carburants indispensables pour le cerveau de votre enfant pour bien réussir ses examens et voir qui plus est réussir son année scolaire.

Prendre le repas du soir ensemble, permet également de partager un moment privilégié et de lâcher un peu prise sur les révisions, donc de diminuer le stress des examens. De plus, cela vous permettra de profiter de moment de partages avec votre enfant, profiter s’en pour parler d’autre chose que des révisions ou de l’école !

Pour s’épanouir et grandir sereinement votre enfant aura besoin de repère affectif suffisant, donc vous parent, vous pouvez répondre à ce besoin. La vie familiale ne se résume pas à vivre les uns à côté des autres mais aussi et avant tout de partager des moments de complicité, de tendresses, de fous rire. Tout ne devra pas tourner autour de l’école.

C’est vrai que souvent cette réussite scolaire devient votre préoccupation n°1 au dépens de l’équilibre familial et de l’épanouissement des enfants.

Il faut savoir que nos enfants subissent énormément de pression et de tensions de toutes sortes et ceci de façon permanente que cela engendre un stress.

J’en parle plus en détail et je vous donne des outils afin de vous aider à créer une bonne ambiance familiale ainsi qu’une relation plus saine avec vos enfants dans le Programme de Coaching Parental en ligne “Parent Serein” que j’ai mis en place où de nombreux parents évoquent cette problématique (cliquez sur le lien pour en savoir plus : https://bit.ly/2DR5vMr  ) 


Il va y avoir un autre élément de base qui va être l’ingrédient essentiel à la réussite qui est la « Confiance en soi » ; pour pouvoir réussir votre enfant aura besoin d’avoir une bonne estime de lui et de se sentir capable.

Cette estime de soi reste un ingrédient essentiel pour apprendre.

Un enfant ou un adolescent qui ne développe pas une confiance en lui (qui souvent fait défaut) va se sentir parasiter par la moindre « erreur » ou blessé à la moindre « remarque ».  Je peux vous donner une piste pour travailler sa confiance en lui, car c’est un sujet très vaste qui se travaille durant toute sa vie. Vous parents, vous avez un rôle à jouer ; vous allez commencer par lui demander et surtout l’aider à trouver ses ressources, ses point forts (qualités), ce qui lui permettra de prendre conscience de ce qu’il peut faire :

Ex «  tu sais très bien dessiner », «  tu arrive très bien  faire des puzzles de 100 pièces »

En clair, il s’agit de le valoriser, de le mettre en avant pour l’aider a développer cette confiance en soi, si indispensable pour réussir à surmonter les diverses épreuves de la vie .

Vous l’aurez bien compris l’estime de soi va être un élément moteur pour la réussite des examens de vos enfants.

Vous devez également, vous en tant que parents apprendre à faire confiance à vos enfants dans leurs capacités à réussir leurs études.

Je conclurai en vous disant de ne pas appréhender l’avenir, bien au contraire de l’aborder en toute sérénité et d’être confiant dans vos capacités en tant que parents…”

Merci Ilhame pour tes conseils si riches en enseignements !

J’espère que ces pépites te seront utiles à toi et ton ado. N’hésite pas à partager avec nous dans les commentaires tes expériences, tes questions ou simplement donner ton avis sur cet article 😉

A très vite 🙂

Leave a Comment:

Leave a Comment: