Aimer sa vie avec trois rituels simples et puissants

Développement personnel

Déc 20

Dans l’article la gratitude, facile pour tous? Pas si sûrs, nous avons vu qu’il existe des niveaux de gratitude qui nous élèvent et nous permettent un meilleur état physique et moral. Ici, nous allons voir les choses de manière plus concrète pour monter en altitude. Je partage un de mes coups de cœur en matière de lecture dont l’adaptation cinématographique est très réussie.


Si comme moi:

– tu as parfois la tête dans le guidon au point d’oublier l’essentiel,

Reçois GRATUITEMENT ton bonus :

"Trouve la force inébranlable pour avancer dans la vie"

  • Reçois des conseils et ASTUCES pour être plus heureuse et plus sereine
  • Des techniques REMARQUABLES qui ont fait leur preuves
  • Des piqûres de rappels pour embellir tes journées de MOTIVATION

Sache que le hérisson déteste les spams (ton adresse ne sera jamais cédée ni revendue) Tu recevras également de temps à autres des mails avec pleins d'autres piquants! (voir notre politique de confidentialité)

si tu te plains parfois quand une petite épreuve t’arrive,

si tu râles souvent parce que ton mari ou tes kids laissent traîner leurs affaires (et autres sources de stress que je n’étalerai pas pour garder ma positive attitude :))

voici trois habitudes simples qui permettent de se recentrer et de prendre conscience de l’importance de vivre le moment présent de façon positive.

Les routines à mettre en place sont gratuites, universelles mais nécessitent de la volonté. Comme on dit “Aide-toi et le ciel t’aidera” !

Mettre en place ces rituels, dans nos vies, dans notre quotidien, permettent de nous reconnecter à ce qui compte vraiment :

1- Méditer

Prendre un temps pour soi, le matin si tu es du matin, le soir si tu préfères (ou les deux c’est encore mieux) afin de méditer la question:

Qu’est ce que je fais pour honorer Dieu?” et si tu ne crois pas en Dieu, tu peux citer ce qui t’inspire. 

Enfant, nous étions prêts à tout
pour boire le monde de nos yeux
.”

Reza Moghaddassi

“Méditer, ce n’est pas se couper du monde mais au contraire, se rapprocher de lui pour le comprendre, l’aimer et le changer” écrit le psychiatre dans son livre Méditer jour après jour. 

Christophe André

Prenons le temps de dire nos invocations du matin et du soir pour glorifier Dieu et être sous Sa protection. Si tu n’es pas croyant ou croyante, il existe des livres et des applications pour appliquer la méditation de pleine conscience qui est une façon de pratiquer la méditation.

Méditer sert à nous recentrer, à prendre du recul et surtout revenir à l’essentiel. La pratique de la méditation permet une meilleure santé et impacte positivement nos vies.


2- Visiter les malades

Il est avantageux de rendre visite aux personnes malades, non seulement parce qu’il est important d’aider une personne qui est dans la difficulté,  mais aussi parce que nous réalisons que rien n’est acquis.

Nous prenons mieux conscience de ce que l’on a, quand on voit qu’on peut le perdre ! C’est humain.

N’as-tu pas remarqué à quel point nous prenons conscience de notre bonne santé lorsque nous rencontrons une personne atteinte d’une maladie ou victime d’un accident?


Le malade ne guérit pas seulement de soins.”

Patrick Ségal

Aussi, les patients entourés, aimés, guérissent souvent plus vite et supportent mieux leur maladie que lorsqu’ils sont seuls. Quand on est malade, on est fragile, et un soutien psychologique aide à surmonter les épreuves de la maladie.

Le Prophète Mohammed (paix et salut sur lui) avait lui-même pour habitude de rendre visite aux malades, et ce, qu’il s’agisse d’une personne musulmane ou non.

Si tu ne l’as pas lu, je t’invite à lire mon coup de cœur, Patients, le livre de Grand Corps Malade. Ce livre m’a plongé dans un monde qui m’était encore inconnu, où on y découvre le quotidien des patients d’un centre de rééducation. On prend une sacrée claque car on se rend compte de l’importance de l’usage du pouce pour tenir une fourchette, de la chance de pouvoir aller aux toilettes seul, de se laver seul, etc….Ce livre, comme le film d’ailleurs, arrive à nous faire rire, pleurer et il rend hommage aux malades ainsi qu’au personnel soignant. Véritable prise de conscience à tous les niveaux ! On en ressort grandit, plein de compassion et de gratitude.

Dans ma petite ville, la solidarité est bien présente car c’est une ville de taille humaine donc l’entre-aide est là. J’ai même été impressionnée par la capacité d’une amie à visiter, aussi régulièrement, des personnes hospitalisées, des patients qu’elle ne connait pas forcément. Je lui ai dédié un article, Fouzia, un modèle d’altruisme où je raconte une histoire qui m’a bouleversée et je révèle les avantages d’être altruiste prouvés par des études scientifiques.

3- Visiter les tombes

Visiter les tombes, ou passer juste à côté d’un cimetière nous permet de nous rappeler que nous sommes en vie, que les défunts ont eu une vie aussi. Mais maintenant plus rien ne compte pour eux, si ce n’est les actions qu’ils avaient réalisé sur terre.

Et là, nous vivons pleinement l’instant présent, nous nous rendons compte que notre vie n’est pas éternelle et que nous devons agir.

La mort ferme les yeux des morts et
ouvre ceux des survivants.”


Gilbert Cesbron

“La visite des tombes qui consiste à les visiter afin que ceci soit pour la personne une exhortation, un rappel de l’au-delà et pour qu’elle invoque Allah en faveur des morts. Ceci est permis et même recommandé.”

Le savant Cheikh Otheimine

La mort est bien une exhortation pour les vivants, elle nous rappelle que la vie est fragile alors mieux vaut profiter de chaque instant.

Se souvenir que je serai mort bientôt est l’outil le plus important que je connaisse pour m’aider à prendre de grandes décisions dans la vie. Parce que presque tout – toutes les attentes, toute la fierté, toutes les craintes d’échec -, toutes ces choses disparaissent face à la mort, vous laissant seul face aux choses vraiment importantes. Se souvenir que vous serez bientôt mort est le meilleur moyen d’éviter le piège de penser que vous avez quelque chose à perdre. Vous êtes déjà nu. Il n’y a aucune raison de ne pas suivre votre cœur. Restez affamés, restez fous.”

Steve Jobs

Trace ta route comme dit la chanson de Tonton David, ou comme le rappelle le titre d’un de mes articles qui a invite à réfléchir sur le chemin qui mène vers ce que tu es vraiment, non pas la route qu’on a tracé pour toi !

Trace donc bien ton propre chemin tant que le souffle de la vie est en toi.

“Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la votre.”

Steve Jobs

En appliquant ces trois habitudes, nous apprenons à prendre du recul, nous nous rappelons que notre vie n’est pas si mal et qu’on est loin d’être à plaindre ! Si nous n’aimons pas notre vie, il n’est pas trop tard pour retrouver notre voie.

Aussi, en nous connectant à Dieu ou à nous-même, grâce à ces habitudes, nous apprenons à être plus spirituel, moins arrogant et plus compatissant.

Parfois, lorsque nous subissons la négativité et l’injustice, nos egos se mettent à juger et critiquer. Au contraire, quand nous trouvons des raisons pour éprouver de la gratitude envers quelqu’un, nous comblons ce qui nous sépare. Nous apprenons à aimer pour Dieu ou aimer tout court.  J’en parle dans l’article que j’ai écrit pour le livre électronique d’Olivier Roland, trois piqûres indispensables pour être zen au quotidien.

Nous ne pouvons pas éprouvez de la gratitude et de la colère en même temps. Plus nous éprouvons de la gratitude, plus nous serons compatissant et indulgent envers les autres et envers nous même.

Vivons en paix ! Regardons la vie comme une rose sans mettre le focus sur les épines mais plutôt sur les pétales et son doux parfum. Parole de hérisson, bien placé pour parler d’épines 😉

Je puis me plaindre que les buissons de rose aient des épines
ou me réjouir que les buissons d’épines portent des roses.
Cela dépend comment vous regarder
.”

Kenfield Morley

Ressens-tu plus de gratitude quand tu médites? Te sens-tu plus vivante après avoir visité une personne malade ou après t’être recueilli sur un tombeau?

N’hésite pas à laisser un commentaire si l’article t’a inspirée !

Leave a Comment:

Leave a Comment: